Espace Adhérent
Français
Anglais

Bienvenue à L'Association Volcanologique Européenne (L.A.V.E.)

L'Association Volcanologique Européenne L.A.V.E. est une association culturelle à caractère scientifique qui permet aux passionnés de volcans, de se rencontrer, de suivre l'actualité des volcans du monde, d'informer le grand public, de favoriser les échanges dans le domaine des sciences de la Terre et de contribuer à la valorisation de la recherche en volcanologie grâce notamment à sa revue "LAVE".

Les fiches volcans
-----

Pour tout savoir sur un volcan (situation géographique, éruptions historiques, géologie, divers…)

webcam
-----

Une webcam positionnée sur l’Etna en Sicile

Synthèse trimestrielle de l’actualité des volcans
-----

Une synthèse de l'actualité des volcans du monde parue dans la dernière revue LAVE

La revue LAVE
-----

Rédigée en langue française et richement illustrée, elle permet à toutes les personnes intéressées par les volcans et la volcanologie, de s’informer et de se documenter sur cette discipline.

Actualités de l'association

Dans la revue LAVE 214, un hommage est rendu à Gilbert Mahoux (1934-2024) qui nous a quittés au début de cette année.

Gravée dans ma mémoire, son amitié vraie, profonde, fidèle, donnée simplement et vécue lors des A.G. de L.A.V.E. et de Vulcain, et lors d'une visite chez lui en septembre 2005.
Pour ces moments rares et précieux qui ont jalonnés mon parcours,
Merci Gilbert.

Gilbert Mahoux est vraiment resté présent dans ma mémoire, avec sa simplicité et sa disponibilité, entre autres à mon égard.
Bruno Bilger

Délégation Auvergne - Rendez-vous LAVE des 28 et 29 septembre 2024
Sortie préparée et encadrée par Bernard Dichamp
Le Cantal
Observation des composantes structurales et des morphologies
du strato-volcan du Cantal

Ami(e)s volcanophiles,
Le Cantal, connu pour être la plus étendue des provinces volcaniques de France métropolitaine, se distingue aussi par la présence très importante de conglomérats ou dépôts volcanoclastiques secondaires, appelés plus souvent brèches. Depuis plus d’un siècle, ils ont été l’objet de beaucoup d’interrogations quant à leur origine. Aujourd’hui, on connait mieux les modes de formation et la dynamique de mise en place de ces structures qui constituent ici une grande partie du vieux strato-volcan et dont va dépendre l’établissement des modèles de formation et de démantèlement. Au cours de ces deux jours d’observations, nous nous intéresserons bien évidement à cette composante bréchique majeure de l’immense édifice, sans ignorer les autres formations telles que les coulées de laves, les dépôts pyroclastiques et autres horizons stratigraphiques ...

Pour plus d'informations sur cette animation vous pouvez contacter par mail Bernard Dichamp : bernard.dichamp@free.fr

Evénements à venir

du 28 au 30
JUIN 2024

Festival Asteroid Day 2024

en plein coeur de la structure d'impact de Rochechouart, qui s'est formée il y a 206 millions d'années après l'impact d'une météorite, la seule structure d'impact confirmée se situant en France.
Le festival mêlera géologie, météorites, astronomie, missions spatiale, balades, culture, activités ludiques, conférences et projections, ainsi que la possibilité de rencontrer des scientifiques.
Jean-Guillaume Feignon ( Vice-Président de L.A.V.E. ) y présentera un poster vendredi et samedi sur l'impact de Chicxulub et son travail actuel qui fait un rapprochement avec la volcanologie.
Le festival Asteroid Day 2024 se tiendra du vendredi 28 au dimanche 30 juin 2024 à Chassenon - 16150 (Charente)

Contact :
Infos pratiques Festival Asteroid DAY- CIRIR 2024-CHASSENON
Programme détaillé du festival : site web

jusqu'au
3
JUIL 2024

Exposition LES VOLCANS REMARQUABLES

en partenariat avec l'association L.A.V.E.
Maison de la science - Hubert Curien, 2 ter rue Lamoricière 10300 Sainte-Savine

Contact : Maison de la science de Sainte-Savine site web
L'expo L.A.V.E. Secteur Pédagogique - Expositions

du 1/7 au
30 DEC 2024

Exposition Le Monde des volcans

de Thierry Sluys et Christian Holveck,
à la Cité du Volcan, Bourg Murat 97418 Plaine des Cafres, Ile de la Réunion

Contact : plus d'informations

AVRIL à
OCTOBRE

DINOPLAGNE

Plongez au coeur du Jurassique
la plus longue piste d'empreintes de titanosaure au monde

un site à découvrir
1 lieu-dit sur la croix (RD49) 01130 Plagne

Contact : DINOPLAGNE site web

jusqu'au 1er
SEP 2024

Exposition

Maurice et Katia Kraft, 30 ans déjà
Cette exposition originale retrace le parcours extraordinaire du couple de volcanologues alsacien, célèbre pour avoir parcouru le monde en quête des plus belles éruptions volcaniques.
Cité du volcan ,RN3 Bourg Murat 97418 Plaine des Cafres

Contact : plus d'informations

18 et 19
SEP 2024

Journées Alfred Lacroix

Le Muséum national d’Histoire naturelle, en partenariat avec la Société française de Minéralogie et Cristallographie, la Société géologique de France et le Comité français d’histoire de la Géologie, organise deux journées consacrées à Alfred Lacroix dans l’auditorium de la Grande Galerie de l’Évolution.
Ces journées s’adressent à tous ceux qui désirent en savoir plus sur ce personnage central de la minéralogie française.

Contact : site web SFMC

3
OCT 2024

Conférence de Jacques-Marie Bardintzeff

Volcans, séismes et tsunamis : la Terre en colère
à 14h30, 79100 Saint-Jean-de-Thouars, université interâges (UIA) du Pays thouarsais

Contact : mcharrier190@gmail.com

du 21/10 au 1er
NOV 2024

Voyage en Indonésie sur Flores et Komodo

avec Ludovic Leduc
organisé par Sylvain Chermette et l'agence "80 Jours Voyages"

Contact : sylvain@80joursvoyages.com, site web

du 17 au 28
FEV 2025

Voyage en hiver en Islande : Volcans et aurores boréales

avec Jacques-Marie Bardintzeff
organisé par Sylvain Chermette et l'agence "80 Jours Voyages"

Contact : sylvain@80joursvoyages.com, site web

Bulletin info-LAVE de L'Association Volcanologique Européenne
Vendredi 21 juin 2024

Home Reef (Royaume des Tonga)

Une hausse de l’activité volcanique a été observée à Home Reef. Il est fortement conseillé aux marins de rester à au moins 4 km du volcan. Au cours des derniers jours, plusieurs nouvelles anomalies thermiques ont été enregistrées, montrant une tendance de plus en plus nette vers un stade d’activité modéré. En particulier, une forte anomalie a été détectée dans l’imagerie satellite Sentinel-2 du 15 juin 2024, ce qui laisse supposer une nouvelle arrivée de magma en provenance du système d’alimentation du volcan. La coulée de lave en cours agrandit l’île vers l’est et la forme du volcan semble désormais plus arrondie.

Source : Services géologiques des Tonga

Reykjanes (Islande)

L’éruption sur la péninsule de Reykjanes est restée plutôt stable ces derniers jours et un seul cratère reste actif sur la fracture éruptive. La lave s’écoule principalement vers le nord du cratère, mais une partie s’accumule aussi au sud du cratère. La lave qui coule vers le nord pénètre dans un lac de lave près du mont Sýlingarfell et continue sa route vers le nord où le champ de lave continue de s’épaissir.
Entre le 3 et le 10 juin 2024, le débit d’extrusion de la lave a été estimé à environ 10 m3/s. Depuis lors, il n’y a eu aucun changement significatif dans l’activité éruptive. En dépit de l’éruption en cours, le réservoir magmatique sous Svartsengi continue de montrer une inflation, comme cela a été observé lors des éruptions précédentes.
Les données fournies par un drone le 10 juin 2024 indiquent qu’il s’agit du plus important des cinq épisodes éruptifs survenus dans la zone depuis décembre 2023, tant en termes de superficie que de volume. La superficie du champ de lave est estimée à 9,2 km2 carrés et le volume de lave émise est estimé à 41 millions m3.
Pour refroidir la lave sur la péninsule de Reykjanes, les autorités islandaises ont décidé d’utiliser la stratégie mise en place à Heimaey en 1973. Le 18 juin 2024, la lave était sur le point de déborder d’une digue de terre près de Svartsengi. À titre expérimental, les pompiers de Grindavík ont installé des tuyaux entre la centrale électrique et la digue de terre pour assurer un débit d’eau constant et refroidir la lave. Les pompiers ont travaillé toute la nuit mais le refroidissement n’a pas fonctionné correctement, car il faudrait beaucoup plus d’eau et plus de puissance dans les pompes pour arrêter la lave. De plus, s’approcher trop près des digues de terre avec les camions de pompiers pourrait s’avérer dangereux si le rempart du lac de lave se brisait.

Source : Met office islandais, médias islandais
Vidéo de l'éruption sur le site web Iceland Monitor

Ibu (Indonésie / Archipel des Moluques)

En début de journée le 18 juin 2024, un épisode éruptif sur le volcan Ibu a projeté des bombes incandescentes jusqu’à 750 m de distance et envoyé de la cendre à une altitude de 4,3 km. Des éruptions d’intensité semblable se sont poursuivies le 19 juin. Le niveau d’alerte est à 4 (AWAS) – le maximum sur une échelle de 4 niveaux – depuis le 16 mai 2024. Il est conseillé à la population d’éviter la zone située dans un rayon de 4 km autour du cratère.

Source : CVGHM

Lewotobi (Indonésie / Petites îles de la Sonde,Ile de Florès)

L’activité éruptive au cratère Laki-laki du Lewotobi se poursuit, avec de nombreux événements éruptifs enregistrés quotidiennement par le réseau sismique. Des panaches de cendres s’élèvent de 100 à 1000 m au-dessus du sommet et des retombées de cendres ont été signalées dans plusieurs villages au nord-ouest et au nord-est du volcan. Les cendres ont perturbé les vols à Frans Seda Sikka. Le niveau d’alerte reste à 2 sur une échelle de 1 à 4 et le public est prié de rester en dehors de la zone d’exclusion autour du volcan.

Source : CVGHM

Etna (Italie, Sicile)

Selon des informations confirmées par l’INGV, le 15 juin 2024, la Voragine, le cratère central de l’Etna a émis des jets de gaz suivis de projections de lave. L’Institut a élevé la couleur de l’alerte aérienne au Jaune (niveau 2 sur une échelle de quatre couleurs) en raison de cette hausse d’activité, puis à l’Orange le même jour car une activité explosive était visible au niveau des cratères sommitaux sur les images webcam et confirmée par les volcanologues sur le terrain.

Source : INGV

Fuego (Guatemala)

L’activité éruptive se poursuit sur le Fuego avec une moyenne de 3 à 9 explosions chaque heure. Elles éjectent des matériaux incandescents jusqu’à 100 à 400 m au-dessus du sommet. Elles génèrent aussi des panaches de gaz et de cendres qui s’élèvent jusqu’à 1,1 km au-dessus du cratère. Les explosions déclenchent aussi des avalanches de blocs qui dévalent plusieurs ravines et atteignent souvent des zones de végétation. Des grondements et des ondes de choc ont été signalés. Les retombées de cendres affectent les villages sous le vent. Le 12 juin 2024, des lahars ont descendu les ravines Las Lajas et Ceniza, transportant des branches, des troncs et des blocs mesurant jusqu’à 1,5 m de diamètre.

Source : INSIVUMEH

Sangay (Équateur / Andes équatoriennes, à l'est des Andes équatoriennes)

Une forte activité éruptive se poursuit sur le Sangay. Les panaches de cendres s’élèvent jusqu’à 1,5 km au-dessus du sommet. Des retombées de cendres ont été signalées dans plusieurs localités. Des matériaux incandescents sont visibles de nuit au niveau du cratère et jusqu’à 2,5 km sur le flanc sud-est. Le niveau d’alerte est maintenu au Jaune (niveau 2 sur une échelle de quatre couleurs).

Source : Instituto Geofisico