Espace Adhérent
Français
Anglais
  VOLCANS
/ Activité volcanique
Bulletin info-LAVE de L Association Volcanologique Européenne
Vendredi 16 Février 2024

Sakurajima (Japon, Ile de Kyushu)

Une puissante éruption a secoué le cratère Minamidake du Sakurajima le 14 février 2024, avec une épaisse colonne de cendres qui est montée jusqu’à 6 km d’altitude. L’éruption s’est accompagnée d’éclairs spectaculaires. Des roches ont ont été éjectées à plus de 1,3 km du cratère, mais il n’y a pas eu de coulées pyroclastiques. Aucun blessé ni dommage aux bâtiments n’a été signalé. Il s’agit de la plus forte éruption du Sakurajima depuis 2020.
Le niveau d’alerte reste à 3. Les habitants et les touristes sont priés de ne pas s’approcher du volcan.

Mauna Loa (États-Unis / Hawaii, Big Island)

Un séisme de M 5,7 a été enregistré sur le flanc sud-est du Mauna Loa près de Pāhala le 9 février 2024 à 10h07, avec un hypocentre à 37 kilomètres sous le niveau de la mer. Il n’y a pas eu de menace de tsunami dans la région.
L’événement n’a eu aucun impact apparent sur l’activité du Mauna Loa ou du Kīlauea. De nombreuses répliques ont été ressenties.
Aucun dégât majeur n’a été signalé, mais des photos diffusées sur les réseaux sociaux montrent des produits éparpillés sur le sol d’un magasin.
Ce séisme est probablement lié à la déformation de la lithosphère océanique sous le poids des îles hawaïennes.

Source : USGS

Shishaldin (États-Unis , Alaska, Iles Aléoutiennes )

L’activité volcanique a légèrement augmenté sur le Shishaldin, avec des émissions de cendres qui ont recouvert le flanc nord du volcan. La couleur de l’alerte aérienne et le niveau d’alerte volcanique ont été relevés respectivement à Orange et Watch (Vigilance).

Source : AVO

Gareloi (États-Unis , Alaska, Iles Aléoutiennes )

Une hausse de la sismicité est observée sur le Gareloi. L’AVO a fait passer la couleur de l’alerte aérienne au Jaune et le niveau d’alerte volcanique à Advisory (surveillance conseillée).
Le Gareloi émet en permanence des gaz magmatiques sur un champ fumerollien au niveau du cratère sud et présente généralement une activité sismique faible. Ces observations laissent supposer la présence de magma à faible profondeur et une interaction possible avec un système hydrothermal. La hausse actuelle de la sismicité reflète probablement un changement dans le système hydrothermal, mais il n’est pas certain que ce soit le signe d’une éruption volcanique à venir.

Source : AVO

Kick-'em-Jenny (Grenade , Arc volcanique des Petites Antilles )

Le 12 février 2024, l’Agence nationale de gestion des catastrophes (NaDMA) de la Grenade a indiqué que le volcan sous-marin Kick ’em Jenny a connu une augmentation notable de son activité sismique à partir du 9 février, avec un événement de magnitude M3,3 le 10 février. Les volcanologues ont craint une éruption de ce volcan. Mais, le 11 février, la situation s’est nettement améliorée, avec un retour de l’activité sismique à des niveaux normaux.
Malgré cette évolution positive, le niveau d’alerte de Kick ’em-Jenny est maintenu au Jaune, ce qui fait référence à une phase où il est nécessaire de se préparer à une possible hausse d’activité. Le niveau d’alerte établit également une zone d’exclusion de 1,5 km autour du volcan.
Kick ’em Jenny, situé à 8 km au large de la côte nord de la Grenade, est un volcan sous-marin actif qui s’élève à 1 300 m au-dessus du plancher océanique. Les éruptions se produisent fréquemment depuis 1939 et sont principalement identifiées grâce à des signaux acoustiques. Le dernier épisode éruptif a eu lieu le 29 mars 2017.

Source : NaDMA, UWI

Reykjanes (Islande)

Dans la péninsule de Reykjanes, le soulèvement du sol sous la pression du magma a repris dans de secteur de Svartsengi. Le Met Office islandais s’attend à un nouvel épisode éruptif dans les prochaines semaines... sans pouvoir prévoir où la lave sortira.

Source : IMO

Poas (Costa Rica)

De petites éruptions phréatiques fréquentes se poursuivent sur le Poás. Les données du réseau de surveillance révèlent entre 50 et 600 explosions phréatiques par jour, mais seuls quelques événements éjectent des matériaux à plus de 100 m de hauteur. Les éruptions génèrent généralement des colonnes de vapeur qui s’élèvent à au moins 300 m au-dessus du cratère.

Source : OVSICORI

Cotopaxi (Équateur)

Une station sismique située sur le flanc ouest du Cotopaxi a enregistré des signaux haute fréquence associés à des lahars les 8 et 10 février 2024. Il est conseillé au public de rester à l’écart des zones proches de la ravine Agualongo et de ne pas s’approcher des chenaux, ruisseaux ou rivières à proximité du Parc national du Cotopaxi. Le niveau d’alerte volcanique est maintenu à la couleur Blanche (le niveau le plus bas sur une échelle de quatre couleurs).

Source : Instituto Geofisico

Nevado del Ruiz (Colombie)

L’activité éruptive se poursuit sur le Nevado del Ruiz. Les événements sismiques indiquant une fracturation de roches restent stables par rapport à la semaine précédente, tant en nombre d’événements qu’en énergie libérée. Ces événements sont principalement localisés dans des zones allant jusqu’à 5 km au nord-est, sud-est, sud et sud-ouest du cratère Arenas, et à des profondeurs de 1 à 7 km. La sismicité associée aux émissions de gaz et de cendres reste inchangée elle aussi. Le 5 février 2024, un panache de cendres s’est élevé à une hauteur de 1,8 km au-dessus du sommet. Le niveau d’alerte reste au Jaune, niveau III, et le public est prié de rester en dehors des zones de sécurité autour du cratère Arenas.

Source : Servicio Geologico Colombiano's (SGC)

Sabancaya (Pérou)

Une activité éruptive modérée se poursuit sur le Sabancaya avec une moyenne quotidienne de 33 explosions qui génèrent le plus souvent des émissions de gaz et de cendres jusqu’à 2 km au-dessus du sommet. Les données satellitaires révèlent des anomalies thermiques au-dessus du dôme de lave dans le cratère sommital. Le niveau d’alerte reste à Orange (niveau 3 sur une échelle de quatre couleurs) et il est rappelé au public de rester à au moins 12 km du cratère sommital.

Source : IGP

Ces informations ne sont pas exhaustives
Vous en trouverez d’autres (en anglais) en lisant le bulletin hebdomadaire de la

Bulletins Info-LAVE
parus depuis novembre 2022

Sélectionner l'année souhaitée

2024
2023
2022

Info-LAVE année 2024
Sélectionner le mois souhaité

Sélectionner le jour souhaité
pour consulter le bulletin Info-LAVE


                 Février  2024                

Lun
Mar
Mer
Jeu
Ven
Sam
Dim
12
13
14
15
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29